Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Roger Morel n’est plus

12 Septembre 2012, 17:32pm

Publié par Actu.Saint-Bénigne

St-Bénig.Roger MorelDécédé subitement le 9 septembre, Roger, ancien soldat en Algérie, avait 71 ans. Le soldat avait été appelé au service national le 2 janvier 1961, et incorporé au service matériel à Montluçon ou il avait suivi le premier peloton pour être nommé brigadier le 1er juillet 1961. Puis il sera dirigé sur Lunéville où il deviendra moniteur Frac (Formation rationnelle accélérée du conducteur). Roger Morel va traverser la méditerrannée le 19 avril 1962 et sera muté à Marengo. Responsable de l’intendance il fera de nombreuses missions de ravitaillement dans les compagnies ou sections installées dans la région de Palestro. Rendu à la vie civile le 26 novembre 1962, il est titulaire du titre Reconnaissance de la Nation.

Elève brillant, fils d’agriculteur, Roger Morel a interrompu ses études pour suivre l’école d’agriculture avant d'être appelé au travail de la ferme par ses parents auxquels il a succédé.

Il prendra alors part à la vie publique par l’exercice de deux mandat de conseiller municipal.

 

 Des mandats au cours desquels il s’avèrera être un interlocuteur soucieux du moindre détail. Roger Morel sera par ailleurs membre de conseils d’administrations de divers organismes liés au monde agricole. Il assurera également la présidence par intérim de la Sica (société d’intérêt Collectif Agricole).

Son exploitation agricole, limitée dans son développement en raison d’une implantation géographique peu favorable, l’a conduit à en envisager l’abandon. Devenu employé agricole dans une ferme d’entreprise, sa rencontre avec Nicole qu’il épousera en 1987, va précipiter sa décision. A 45 ans il passe un CAP en peinture et est admis au sein des services techniques de la ville de Bourg. Il y terminera sa carrière comme chef d’équipe.

Après son retour définitif à Saint-Bénigne, avec Nicole son épouse, Roger reprendra sa place dans la vie locale en participant aux fêtes et manifestations, agrémentant les conversations de ses traits d’esprit, où les enrichissant par son niveau de connaissances toujours apprécié. Mais cet élan vers une nouvelle vie sera brisé par une maladie qu’avec le soutien de son épouse il a surmonté avec courage en s’efforçant, malgré les souffrances, d’être présent partout où ses amis l’attendaient.

Commenter cet article