Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pelouses, prairies, gazons, le royaume des herbes...

23 Novembre 2012, 18:48pm

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Rubrique rédigée par Jean-Jacques Willig.
Professeur au Lycée Horticole de Tournus.

Le cycle naturel des graminées (Poacées) est de germer, de coloniser le milieu, de mettre en réserve, de fleurir et enfin de produire des semences pour assurer sa descendance.

Cependant toutes les étapes du cycle de leur développement sont influencées par les facteurs environnementaux.

D'abord germer

Le fruit d'une graminée est un caryopse (fruit sec ne s'ouvrant pas spontanément à maturité, indéhiscent, à graine unique soudée avec le péricarpe, l'enveloppe qui l'entoure) qui contient la graine dont l'embryon évolue en plante. Immédiatement après leur constitution, les graines sont incapables de germer. Lors de la germination, il y a absorption d'eau par la graine (imbibition). La radicule, la racine principale s'installe et la jeune pousse (gemmule) s'allonge vers la surface du sol, protégée par le coléoptile qui apparaît le premier. Les feuilles percent ensuite le coléoptile. La plantule est installée, elle a utilisé les réserves de la graine et va maintenant assurer sa croissance grâce à la lumière via la photosynthèse.

La première conséquence pour une pelouse concerne la profondeur du semis qui doit être peu profond pour permettre au coléoptile de dépasser la surface du sol non compacté. La deuxième concerne l'alimentation en eau qui doit être assurée en surface. Enfin, l'importance de l'alimentation en eau, ainsi que la prise en compte des températures optimales (15 à 25 °C) expliquent pourquoi en climat tempéré, les périodes les plus favorables pour semer une pelouse sont le printemps et l'automne.

 

 

 

 

3990468-vert-de-l-39-herbe-et-des-racines-close-up 

 

 La germination et la pousse du gazon.

    

      

2951448-vert-de-l-39-herbe-avec-de-la-terre-et-de-racines         

 

Coloniser, mettre en réserve

Les jeunes feuilles sont produites par un méristème végétatif (zone de cellules en division active).Elles possèdent une capacité de ramification importante qui aboutit à une touffe portée par des tiges très courtes qui constituent le plateau de tallage. Les touffes colonisent peu à peu le terrain. Certaines graminées mettent en place des rhizomes ou des stolons, améliorant ainsi leur capacité de colonisation (les rhizomes sont des tiges souterraines et les stolons des tiges aériennes rampantes qui s'enracinent pour former une nouvelle touffe). La croissance de la partie aérienne optimale varie de 20 à 25 °C. La croissance des racines commence vers 5 à 10 °C.

Fleurir

Au cours de la saison, le méristème va passer de l'état végétatif à l'état floral. Dans ce cas, la tige va s'allonger, les épis ou les panicules vont porter les fleurs puis les fruits. Cette situation n'est pas préoccupante dans le cas des pelouses qui sont régulièrement tondues. Par contre, la capacité à fleurir ainsi que le rendement en grains est un caractère important pour la sélection variétale et la production de semences.

Commenter cet article