Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Légion d’honneur à Lucien Baissard : Retour aux vraies valeurs

17 Juillet 2011, 09:14am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3160lo 

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3099

 

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3123

 

Legion-d-Honneur-Lucien-Baissardlo.jpg

C’est à une cérémonie ô combien émouvante qu’ont assisté la centaine de personnes invitées pour la remise de la Légion d’Honneur à Lucien Baissard.

Pour elles, pour ces personnes, la solennité de l’évènement, la hauteur des sentiments qui y présidèrent resteront comme un souvenir d’exception.

Car ils avaient sous leurs yeux, deux authentiques héros, se faisant face. Le premier, Jean-René Malpeyre, Chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur, médaillé militaire, titulaire de 5 citations pour fait d'armes, titulaire des palmes académiques et médaillé Jeunesse et Sports, pour remettre la Légion d’Honneur au second, de onze ans son aîné, Lucien Baissard, 97 ans, médaillé militaire, blessé de guerre 39/45, titulaire de 2 citations pour fait d'armes dans l’année 1940, puis membre des forces françaises de l’intérieur en 1944.

La famille de Lucien Baissard, Fernande, son épouse, ses deux fils Roger et Aimé, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants, les élus : Guy Mortel, le maire de Saint-Bénigne, Henri Guillermin, président de la communauté de communes, Jean-Claude Thierry, le maire de Pont-de-Vaux, le monde combattant représenté par tous ses présidents et ses douze porte-drapeaux, entouraient

 

Lucien Baissard. Il y avait aussi l’ensemble vocal, La Sarrasine, dont Lucien fut, durant plusieurs années, l’un des choristes, et la fanfare Ran Tan Plan pour donner les sonneries.

La vie du soldat Baissard, mobilisé en 1940, ses combats, la résistance… Sa vie civile, au service de la collectivité en tant qu’élu, puis comme employé, rappelées par le détail par André Riaza, le président de l’Union des combattants de Saint-Bénigne, enfin la remise solennelle des insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur, suivis des discours ont émus…

Lorsque les voix de la Sarrasine se sont élevées pour entonner la Marseillaise dont Lucien, debout face à ses invités à repris les paroles, l’émotion fut encore plus vive. Il y eut quelques larmes. La Légion d’Honneur créée par Napoléon, avait retrouvé ses vertus.

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3128


Cliquer sur une photo pour l'agrandir. Voir l'album colonne ci-contre à droite.
 

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3137

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11-3118lo.jpg

St-BénigLégion02loLegion-Honneur-Baissard-16.07.11 3120Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3151

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3109

 

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3110.lo

 

Legion-Honneur-Baissard-16.07.11 3149

Commenter cet article