Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Jacques Willig conduira un liste comptant 4 élus sortants

10 Février 2014, 19:56pm

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Maire-adjoint au sein du conseil sortant, Jean-Jacques Willig conduira une liste comptant 7 femmes et 8 hommes, dont quatre conseillers et adjoints sortants. A Saint-Bénigne, commune de 1200 habitants, la nouvelle donne électorale fait obligation aux candidats de présenter des listes complètes en respectant la parité hommes et femmes. 

Les autres élus ne souhaitant pas se représenter, la tête de liste aura dû recomposer la presque totalité de l’équipe.

 Comment avez-vous travaillé ?

St-BénigElection« Cela n’a pas été simple notamment pour plaider la cause auprès des femmes. Les compétences ne manquent pas, mais le poids de la charge, notamment pour celles qui sont en activité, en a fait hésiter plus d’une » souligne Jean-Jacques Willig

Quel est votre projet ?

« Nous avons travaillé sur trois axes principaux : l’école qui a toujours été durant les 2 mandats précédents avec Guy Mortel, une priorité. Second axe, le développement durable dans le cadre de l’agenda 21 tendant à réduire l’usage des produits chimiques et à favoriser les solutions alternatives. Enfin une étude globale sera conduite sur le centre bourg avec un cabinet d’architecte pour une réorganisation de l’ensemble des bâtiments communaux. La progression démographique et des besoins nouveaux nous portent vers cette réflexion quasi permanente. Avec toute l’équipe nous avons arrêté les détails de ce qu’il serait souhaitable de faire ».

Par exemple ?

« Nous avons devant nous le chantier de la réforme des rythmes scolaires. Notre intention est de créer, dès le lendemain du 23

 

mars, un comité de pilotage réunissant élus, parents, enseignants et présidents d’associations dont la mission sera de mettre en forme un vrai projet éducatif dont quelques grandes lignes sont déjà tracées, et le finaliser. Ce travail sera basé sur le volontariat ».

 Le centre-bourg ?

« Trouver une solution pour la cantine devient une priorité. Il faudra la rendre indépendante et envisager une construction. Cela ouvrira des perspectives pour adapter les locaux à l’activité des associations. L’adaptation des salles de classes à l’évolution des effectifs fait bien entendu partie de ce projet. L’accueil des administrés est aussi à repenser avec de meilleures conditions de travail pour les employés communaux. La réorganisation des services permettra également un nouveau développement de la bibliothèque notamment pour l’accueil des scolaires. Toutes les parties prenantes seront associées à cette réflexion ».

Les réalisations ne se feront qu’en fonction des possibilités de financement dont nous disposerons. Nous ne souhaitons pas accroitre la pression fiscale. Si nous sommes élus nous aurons l’héritage de l’excellente gestion du précédent maire qui laisse la commune dans une situation particu-lièrement saine.

Et l’Urbanisme ?

« Nous n’avons pas prévu de modification du PLU. Cependant en cas de projet d’intérêt général et de valorisation du patrimoine agricole, dans le cadre du futur PLU intercommunal, une révision pourra être engagée ».

 

Commenter cet article