Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gérard Guillouzic : Ici, j'oublie ma sclérose en plaque

13 Juillet 2013, 09:01am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

St-BenigOdysePresid2.jpgPrésident de l’association « Odyssée de l’Espoir » Gérard Guillouzic va participer en juillet 2014 à un tour du monde à vélo destiné à rencontrer les associations de sclérosés de tous les pays et de créer des liens entre toutes afin de mieux lutter contre cette maladie.

Affecté par la sclérose en plaque depuis une quinzaine d’années, il évoque les buts de l’association :

« Elle a été fondée à la suite d’un tour du monde en vélo par 3 jeunes gens pour soutenir le père d’un ami atteint de cette la maladie. Je rappelle que la sclérose en plaque est une maladie neurologique, dont on n’a pas encore découvert la véritable origine. Elle n’est ni contagieuse, ni héréditaire. »

Sur quel principe fut créée l’association ?

« L’idée a consisté à reprendre l’initiative des 3 jeunes gens en organisant, chaque année, une semaine de vélo destinée à rompre l’isolement des malades, mais en parcourant, chaque année, une région différente de manière à porter notre message un peu partout. Depuis dix ans, nous avons déjà traversé de nombreuses régions. Cette année, nous avons choisi la Bourgogne avec un départ de Dijon et une arrivée à Annecy, en 6 étapes ».

Comment s’organise cette semaine ?

« C’est 6 mois de préparation. La région définie, il faut trouver des points d’hébergement, ce qui n’est pas le plus facile. Ce sont en général des gymnases. Ensuite il faut tracer l’itinéraire entre ces divers points

 

  et trouver également des communes qui veuillent bien nous recevoir pour l’accueil à midi, au moment du repas. Il nous faut nous assurer des moyens d’accessibilité, mais encore trouver des espaces pour les pauses du matin et de l’après-midi où l’on puisse avoir accès à des services comme les toilettes, etc. Des équipes sont chargées de reconnaître chaque itinéraire, de contacter les mairies et de prévenir les préfectures de notre passage. »

 

Et pour la logistique ?

« C’est un engagement de tout le monde. Pour le transport du matériel, celui des personnes à mobilité réduite, de l’intendance, etc, nous avons des véhicules qui viennent du sud-ouest, de Bretagne, du littoral méditerranéen, d’autre de Montpellier. C’est une toile solidaire qui couvre tout le territoire. C’est un grand moment de partage et, durant cette semaine, j’oublie ma sclérose en plaque. Lorsque l’on est accueilli aussi bien qu’aujourd’hui, à Saint-Bénigne, c’est du bonheur pour tout le monde ».Odyssee-espoir-9-juillet-2013-0652-copie-1.JPGSt-BenigOdysePresiden.jpg

Commenter cet article