Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tour de l'Ain, une belle aventure cyclotouriste

31 Octobre 2010, 03:51am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

  Cliquer sur une image pour l'agrandir.    

  St-BénigCycloto1blo

Marcel, Paul, Jean-Louis, Gisèle, Maurice, Josette, René, Jean-Paul, Pierrette, Alain, Geneviève.

Tour-Ain 0449   Tour-Ain 0441   Tour-Ain 0448

Ils se sont retrouvés ce jeudi soir pour revivre, au travers d’un diaporama, les grands moments de leur belle aventure. Ce n’était cependant  leur première expérience. Ce groupe de cyclotouristes s’était déjà essayé, l’an passé, sur un parcours assez roulant, le conduisant de Pont-de-Vaux au Cap d’Agde. Une aventure à étapes, traversée sans difficulté particulière et qui les avait incités à remettre cela. Mais dans un genre un peu plus costaud.

Le tour de l’Ain, avec ses bosses : Dortan, Mijoux, ses sommets comme le Grand Colombier, ses descentes vertigineuses et ses vallées creusées le long de ses rivières… Voilà ce que ces retraités, 58 ans pour les plus jeunes, 65, 75 et 82 ans pour les plus anciens, ont décidé de se mettre sous la jambe. Ils s'y sont préparés tout l'été en pédalant, deux fois par semaine, vers les collines du mäconnais

Trois d’entre eux, Paul, Josette et Jean-Paul , ont concocté un itinéraire qui, évitant les axes fréquentés, devait, par de sympathiques routes buissonnières les conduire à bon port. Ils avaient pris la précaution de laisser quelques lignes en pointillés dans le planning établi, de manière à s’offrir quelques escapades vers d’éventuelles curiosités touristiques ou des détours excitant leur convoitise de sportifs accomplis.

Ils sont partis un matin de septembre, de Saint-Bénigne, précédés du camping-car de Marcel, bourré de valises et de matériel de dépannage. Première étape, Simandre-sur-Suran, 85 km, en passant, entre autres, par les « S » de Coligny. Et petit souci pour le camping-car obligé de déguerpir devant la crue du Suran…  Pendant que leur Bresse natale ou d’adoption sombrera dans la grisaille et la pluie, les dix cyclos s‘en iront vers des temps plus clairs, parfois baignés de soleil. Une vraie chance !

Les étapes s’enchaîneront, ainsi, semées d’anecdotes, de sueur, de joies, de souffrance parfois mais jamais de découragement. La solidarité du groupe, s’exerçant à chaque instant, aidera les moins costauds à suite les étapes. Et puis, il y aura Marcel. Précédant la troupe aux étapes intermédiaires… Marcel, faisant chaque matin les achats de produits frais, préparant dans son véhicule les assiettes qu’il servira à la mi-journée en haut d’un col ou près d’un abri, à l’équipe affamée. Terriblement réconfortant…

Chemin faisant ils ont rempli, ici et là, les lignes laissées libres dans leur emploi du temps. Ils ont pris leur temps à Genève et autour du lac, ils ont découvert le mémorial d’Izieux et fait des escapades sportives quand l’envie les prenaient soudain.

Au rayon de leurs souvenirs, le moins bon : la montée vers Dortan, impossible à éviter, et l’intense circulation de véhicules ajoutant à l’effort la difficulté d’être attentifs à chaque secondes. Le meilleur : le sommet du plaisir dans l’effort, la montée du Grand Colombier, depuis Anglefort et la joie d’en franchir le col. Leurs meilleurs souvenirs dinatoires : les tables d’hôtes.  Mais encore la joie d’avoir réussi en 7 étapes, à revenir sans casse, sans chute et en super forme !

 Tour de l'Ain de A à Z avec le cahier de Josette cliquez sur :

lescyclosdesaintbeaal

 

  Tour de l'AIN 017Tour de l'AIN 035Tour de l'AIN 036Tour de l'AIN 039Tour de l'AIN 075 - CopieTour de l'AIN 068
Tour de l'AIN 109 - Copie   Tour de l'AIN 076 - Copie   Tour de l'AIN 077 - Copie
Tour de l'AIN 079 - Copie   Tour de l'AIN 042   Tour de l'AIN 053

Commenter cet article