Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La municipalité se préoccupe de la sécurtié des départementales

1 Mars 2016, 05:08am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Deux routes départementales à fort trafic, la RD2 et la RD933 cette dernière, parallèle à l’A6 et la D1006 (Ex N6) faisant office d’itinéraire de délestage tout en supportant les transports à grands gabarits,  traversent la commune de part en part. D’est en ouest pour la première, et du nord au sud pour la seconde. Des vitesses excessives, concernant les véhicules de tourisme et de livraisons sont régulièrement dénoncées par les riverains qui s’estiment en danger dès lors qu’ils doivent s’insérer dans le flot de circulation ou encore simplement faire quelques pas devant leur maison. Dans sa dernière réunion le conseil municipal a évoqué ce problème et a décidé de le prendre à bras le corps.

Comptages et contrôles de vitesse

« Compte tenu des problèmes de vitesse, de sécurité voire d’incivilité sur ces axes, nous avons demandé une étude avec l’agence départementale d’ingénierie de l’Ain afin que l’on nous fasse des propositions d’aménagements éventuels pour réduire la vitesse et sécuriser ces deux routes départementales » a annoncé le maire Jean-Jacques Willig.

La méthode proposée commence d’abord par des relevés, des comptages et des mesures de la vitesse. Comptages et mesures donneront le véritable niveau du danger.

« Nous aurons alors des éléments concrets : nombre de véhicules, non respect des vitesses... ont souligné Florence

 

Deconcloit et Gilles Fontaine, les deux premiers adjoints,  pour décider des mesures à prendre. Mais il nous faut aussi tenir compte du financement. Ces relevés ont un coût. Comment et par qui sera-t-il pris en charge ? Pour d’éventuels travaux nous savons que tout que ce qui est en zone urbaine sera à la charge de la commune. Il s’agit donc de bien évaluer les priorités ».

La limitation actuelle sur les deux axes est de 70 km/h dans la traversée de la commune. Or, pour une mise en sécurité, ces vitesses imposent une réglementation contraignante et onéreuse. Les élus ont alors demandé un abaissement de cette limitation à 50 km/h afin de favoriser d’éventuels aménagements.

La RD2 aménageable

On peut penser d’ores et déjà que, sur la RD2, compte tenu de l’effet d’entonnoir avec la zone commerciale de l’Etang, l’entrée de ville sur Pont-de-Vaux, et, plus en amont, les futures entrées et sorties du complexe sportif, ces aménagements, tendant à réguler circulation, seront probablement réalisés à moyen terme.

Il en ira peut-être différemment sur la RD933. A noter toutefois que des communes comme Sermoyer et Arbigny, traversées par la RD933, ont obtenu une réduction et la vitesse et l'aménagement de passages surélevés.

 

Les adjoints ont relevé les difficultés de traversée sur la RD933

Les adjoints ont relevé les difficultés de traversée sur la RD933

Commenter cet article

jacquot 08/10/2016 10:20

A quand les dos d'anes pour reduire la vitesse sur la D2 dans la ligne droite dans St Benigne ( grande vitesse des motos et voitures, passage important de camions meme dans la commune) Suite a 1 accident sur la route d'Arbigny avec cyclo votre conseillé nous avait dit que le probleme etait en débat. Ou en etes vous?? Déja plusieurs morts sur cette route. Les controles de vitesse a faire dans ligne droite non avant Attack? Un Ancien SP