Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michel Vernoux, chef du centre cantonal de secours

26 Février 2016, 05:48am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

La commune, qui a pu s’enorgueillir de compter parmi ses habitants quelques personnalités rayonnantes comme un haut magistrat, un meilleur ouvrier de France, un chef de cuisine dont la réputation dépasse le cadre de la région... va devoir ajouter une ligne à son tableau d’honneur avec la nomination toute récente de Michel Vernoux aux commandes du centre de secours cantonal de Pont-de-Vaux. Ce centre de secours compte aujourd’hui 45 sapeurs-pompiers volontaires.

Officier depuis 1997

Conséquence directe de cette nouvelle prise de responsabilité les sportifs, habitués à voir la stature de Michel sur un terrain de rugby, sifflet en main ou sur le bord de la touche noircissant un tableau pour superviser les autres directeurs de jeu, vont devoir s’habituer à son absence.

Michel Vernoux est entré dans le corps de sapeurs-pompiers de Pont-de-Vaux en 1988 et n’a cessé, au long de sa carrière, de suivre les formations lui permettant d’accéder aux responsabilités.

Devenu caporal en octobre 1990, il est sergent en novembre 1992, adjudant en novembre 1994. Il suit alors avec succès une nouvelle formation qui lui vaut d’être élevé au grade de lieutenant en janvier 1997. Il devient chef de groupe en 2004 et assistant de prévention sur l’ex-compagnie de

 

Pont-de-Veyle, puis au sein du groupement Bresse-Revermont depuis 2011. Il était, depuis 16 ans, l’adjoint du chef du centre, le capitaine Christian Grappin, auquel il succède aujourd’hui.

Former des cadres et recruter...

« C’est une grande fierté d’assumer cette responsabilité mais c’est aussi le résultat d’une somme de travail et d’investissement personnel pour l’intérêt général. L’une de mes préoccupations dès à présent sera de favoriser la formation de nouveaux cadres et d'officiers. Je suis le seul lieutenant du centre. Je vais aussi m’intéresser davantage aux JSP que je ne le faisais jusqu’à présent. Cela fera partie de mes prérogatives »

En tant que chef de groupe, il assume, en alternance avec d’autres officiers, la responsabilité des astreintes sur les secteur de Montrevel, St-Trivier, St-Nizier et Pont de Vaux.

Michel Vernoux, qui totalise 27 années de service, signe un nouveau bail avec l’une des responsabilités les plus élevées pour un sapeur-pompier volontaire. A l’instar de son ami et prédécesseur Christian Grappin, le capitanat ne devrait pas manquer de lui échoir dans les années qui viennent.

 

Michel Vernoux, chef du centre cantonal de secours

Commenter cet article