Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Atlas de la biodiversité dans la commune

1 Mars 2015, 09:18am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Une démarche Atlas de la Biodiversité Communale, ou ABC, a été engagée par l’Etat en 2010 à l’occasion de l’Année internationale de la Biodiversité. Cette démarche a pour objectif, en France, d’aider les communes volontaires à connaître, protéger et valoriser leur biodiversité.

La commune de Saint-Bénigne s’est portée volontaire et a été retenue au niveau départemental pour être l’une des premières communes sur lesquelles sera réalisé cet Atlas de la biodiversité.

 

« Nous avions reçu une proposition de la FRAPNA, pour participer un l’atlas de la biodiversité communale à laquelle notre conseil municipal a aussitôt souscrit. Nous avons été retenus avec trois autres  communes du département à titre de commune pilote » explique le maire Jean-Jacques Wilig.

« Notre commune s’est engagée avec la FRAPNA à réaliser un Atlas de la biodiversité sur notre territoire avec pour objectifs de connaitre, tout d’abord, la biodiversité, ensuite comprendre le fonctionnement de la biodiversité et, troisième étape, agir en faveur de la biodiversité. Nous avons un territoire assez exceptionnel avec nos prairies humides du bord de Saône, actuellement sous contrat Natura 2000, et 82 % de notre surface (1694 hectares) encore en zone agricole. Tous particuliers, ou professionnels sont invités à participer à cet atlas de la biodiversité ».

 

   
 

Menace sur l'humanité

La biodiversité est constituée de l’ensemble du vivant et des milieux de vie. Elle est l’origine de la plupart des matières premières que nous retrouvons dans notre alimentation, nos médicaments, la mutation des matériaux et participe à l’épuration de l’eau. Tout ce qui vit, dans l’eau, la terre, et l’air participe de cette biodiversité. Or elle est actuellement gravement menacée par la surexploitation des ressources, la destruction des espaces naturels et les bouleversements du climat.

 

 

« Je signale qu’en parallèle notre commune s’engage, pour l’entretien de tous ses espaces publics (talus, buissons et parcs), à procéder selon des moyens alternatifs ».

« Des experts vont cartographier la commune et réaliser un inventaire de la faune, la flore, du paysage, et faire un diagnostic. Viendront ensuite des propositions pour agir en faveur de la biodiversité. Ces actions sont soutenues par le Conseil Général de l’Ain. Elles sont financées par le FDB (Fonds de Dotation pour la Biodiversité) ».

 

   
 

Y a-t-il une cohérence ?

De son côté Gilles Fontaine, maire adjoint, exploitant agricole, se dit très favorable à cet Atlas mais il y met un bémol « Pour favoriser la biodiversité il faut d’abord favoriser l’entretien et le maintien des bocages et des haies bocagères. Or, ceux qui entretiennent et préservent ces bocages ne reçoivent aucune aide, vraiment aucune ! Alors que l’on dépense des sommes considérables en faveur de l’agriculture intensive qui conduit justement à la destruction des bocages ».

   
 

Une réunion publique avec les acteurs de la FRAPNA  est prévue le jeudi 5 mars à 19 h 30 dans la salle polyvalente. Les habitants de la commune y sont invités.

 

Maintenir les haies bocagères, c'est favoriser la biodiversité...
Maintenir les haies bocagères, c'est favoriser la biodiversité...

Maintenir les haies bocagères, c'est favoriser la biodiversité...

Commenter cet article