Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand fenaison et écologie font bon ménage...

26 Juin 2014, 10:32am

Publié par Actu.Saint-Bénigne

Des centaines de personnes sont passées, dimanche, par la fête des foins à l'ancienne organisée par les Cavaliers de Pré fleuri en prairie de Saint-Bénigne. Un tel public contentait amplement les organisateurs, en premier lieu Dominique Poncent, président de l'association organisatrice, et sa petite équipe de bénévoles, au rang desquels se trouvaient des vétérans comme Daniel Talmard et Jean-Paul Foray, deux spécialistes en équidés. Il faut dire que cette manifestation programmée tous les deux ans s'est déroulée sous un soleil estival et que l'an dernier elle avait été annulée à cause du mauvais temps.
Comme dans l'ancien temps

Le public le plus âgé, les sexagénaires et plus, a revécu avec plaisir des scènes de fenaison de sa jeunesse, au début des années 50, et pour les plus jeunes, c'était l'occasion de découvrir le travail des chevaux et des hommes, à travers des scènes de fauche de foin, d'«écrénage» ou de mise en raies au râteau, de chargement en vrac d'un char, et de bottelage.
Le second volet de cette manifestation permettait au public d'être au fait ou de mieux connaître les enjeux que représentent la faune et la flore de cette prairie.

 

1000 hectares dans la directive de Natura 2000

A cet effet, Marc Borrel, de l'association Cardamine, était présent.Il a guidé et commenté des visites sur des parcelles proches. Bénédicte Fourneau, chargée de mission à la Maison de l'eau et de la nature de Pont-de-Vaux, avec Elodie Tonnot, chargée de mission à l'EPTB (établissement public territorial de bassin) Saône-Doubs, tenaient un stand où étaient présentés une expositions de dessins d'écoliers, des jeux aux enfants et aux adultes, tous avaient trait au thème de la grande prairie.
Rappelons que celle-ci présente une surface de mille hectares entre Pont-de-Vaux et Sermoyer. Ce site est protégé par le Conservatoire régional des espaces naturel Rhône-Alpes (CREN) et classé par l'Europe en zone Natura 2000. Il abrite une faune et une flore exceptionnelles. Les agriculteurs du site jouent d'ailleurs le jeu sur cinq cents hectares pour avoir adopté la fauche tardive au 15 juillet qui permet de protéger les oiseaux nidifiant dans les foins comme le râle des genêts, une espèce est en voie de disparition.

Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...
Quand fenaison et écologie font bon ménage...

Commenter cet article